Accès Extranet

Assemblée Générale de la MFCA SSAM : une confiance affirmée dans la gouvernance en place ! - MUTUALITÉ FRANÇAISE CHAMPAGNE-ARDENNE SSAM

Assemblée Générale de la MFCA SSAM : une confiance affirmée dans la gouvernance en place !

La 9ème Assemblée Générale de la MFCA SSAM s’est déroulée par visio-conférence et en présentiel, pour une quinzaine de personnes, le 1er juin dernier

Outre le déroulé classique sur l’approbation des comptes 2020, l’AG du 1er juin a été également consacrée au renouvellement d’une partie du Conseil d’Administration. Ainsi, 15 membres du C.A. ont été élus (6 nouveaux) ou réélus (9 candidats se représentaient), permettant à cette instance de compter désormais 26 membres. Ce fut l’occasion, pour le Président O. BLAUD, d’adresser un message de remerciement aux administrateurs sortants qui ne se présentaient pas pour un nouveau mandat et de souhaiter la bienvenue à ceux qui allaient découvrir la gouvernance d’une Union Territoriale Mutualiste forte d’une soixantaine d’établissements et services implantés sur les 4 départements de la Champagne-Ardenne et employant près de 600 collaborateurs.

Feuille de route
2021/ 2022/ 2023

Interview du président.

 

 

 

 

Le communiqué des SSAM :

« Olivier BLAUD, suite au renouvellement d’une partie du Conseil d’Administration de la MFCA SSAM par l’Assemblée Générale du 1er juin 2021, vous avez été réélu Président à l’unanimité des administrateurs, lors du conseil d’administration du 10 juin dernier. Pourriez-vous nous présenter les principales priorités de ce nouvel engagement ? »

O.BLAUD :
 
« Le Conseil est aujourd’hui renouvelé et je me réjouis de voir que nous avons doublé la parité lors de ce renouvellement, nous avons également augmenté la représentativité des mutuelles se trouvant sur nos 4 départements au conseil, puisque 12 groupements y sont maintenant représentés au lieu de 9 auparavant. Les 4 départements Champardennais sont toujours bien représentés au Bureau comme au Conseil d’Administration et c’est une excellente chose. 

Sans être long et pour répondre à votre question, je vais modestement tenter de vous résumer notre feuille de route et essayer de redonner quelques éléments de stratégie générale. Notre projet stratégique définit un certain nombre d’ambitions principales, je vous les remémore rapidement :

1/ Répondre aux besoins de la population Champardennaise et des adhérents des mutuelles sur tout le territoire champardennais, sans exception.

2/ Dégager des excédents suffisants pour investir et donner des perspectives d’avenirs aux collaborateurs comme aux élus, moderniser et rénover l’outil de travail, faire face aux besoins d’investissements exprimés par les réseaux auxquels nous adhérons.

3/ Compenser des équilibres parfois difficiles à atteindre par certains pôles d’activités en développant des partenariats, en partageant les risques, en atteignant des seuils, en rejoignant les réseaux nationaux, je pense à ECOUTER-VOIR, à PHARMADOM ou au Groupement d’Achats Mutualiste (GAM) dans lesquels nous sommes engagés depuis 2020. Enfin, en réalisant des économies partout et en permanence, en revisitant nos organisations, en repensant leur efficience et en développant le transversal.

Dès le début de la crise sanitaire et au vu de la situation, nous avons entrepris un travail qui a eu pour but de nous concentrer sur l’essentiel de notre projet stratégique, nous poursuivrons et affinerons encore ces travaux lors de prochains Conseils d’Administration, réflexions qui restent, en permanence, nécessaires.

Durant la crise, nous avons su obtenir toutes les compensations financières permises et, quand bien même nous n’étions pas en péril, notre Conseil d’Administration a pris la sage décision de recourir à un financement garanti par l’Etat. Mieux valait anticiper une structure financière sereine devant l’inconnue du lendemain. Nous avons aussi et surtout continué à avancer, à développer des projets structurants et pérennes pour l’avenir de nos services.

Nous avons persévéré dans l’entretien d’une communication forte en direction de l’ARS, en direction des élus en général, des collectivités, des grands acteurs du territoire tout comme en direction des responsables mutualistes et ce malgré les difficultés liées à la crise. Même si le livre 2 a encore parfois quelques difficultés à inviter ses adhérents à aller vers les SSAM, je continue à penser que la prescription des mutuelles est nécessaire.

Si la feuille de route 2020 s’annonçait enthousiasmante, avec de nombreux projets et la perspective d’un retour à l’équilibre économique de quasi l’ensemble de nos activités, force est de constater que cette fichue pandémie a largement infléchi cette perspective, tout comme nos vies et nos activités.

Ces conséquences restent d’actualité et sont peut-être même encore à venir : sur le plan psychologique, sur le plan économique, sur le plan social. D’autres enjeux vont apparaître, le recrutement en fera, à coup sûr partie, il nous faut toujours anticiper.

La feuille de route 2021/2022/2023 est déjà tracée. Nous avons trois grands projets dans lesquels il nous faut persévérer et dont maintenant l’A.G. nous a donné mandat.
1/Le développement de l’HAD dans la Marne,
2/le développement du partenariat que nous entretenons avec le Centre Hospitalier de Troyes et qui j’espère comprendra de nombreux sous-projets,
3/le développement et l’adaptation des activités du pôle soins de 1er recours, en partenariat avec le Conseil Départemental de la Marne et les collectivités partout où cela est et sera possible. Enfin, il nous faut poursuivre l’évolution du pôle “Bien médicaux”, notamment Optique/Audition mutualistes “ÉCOUTER VOIR”.

Plutôt que de subir et d’attendre, nous avons décidé dès le début 2020 d’affronter la crise sanitaire et de renforcer tous nos secteurs d’activité. Il nous faut continuer.

En revisitant notre projet stratégique, nous n’avons ni subi ni attendu, nous avons consolidé l’existant en nous développant de façon concertée et sécurisée avec nos partenaires. Nous avons solidifié nos positions vis-à-vis des acteurs institutionnels, nous avons contribué fortement aux renforts et à la pérennisation de toutes nos structures, à l’amélioration des emplois et conditions de travail de tous nos métiers.

C’était tout l’objet du choix de changer de convention collective en ce début d’année 2021, pour nos métiers du sanitaire et médico-social, objectif inscrit dans le projet « la MFCA SSAM demain ! ». La FEHAP est désormais la grille conventionnelle de ces deux secteurs, l’ANEM reste celle de tous nos autres services, nous avons ainsi contribué concrètement à développer notre attractivité. Nous avons donc, en cette période incertaine, redonner à nos soignants les moyens d’exercer au mieux leur travail, nous les avons remotivés en reconnaissant l’importance de leurs métiers, en valorisant leur travail par une amélioration de leurs revenus, en augmentant leur nombre là où c’était nécessaire, je pense aux SSIAD et aux EHPAD, en leur donnant les moyens de contribuer pleinement à l’efficacité sanitaire tout comme à l’équilibre économique de nos services. Cela nous a conduit à revoir bon nombre d’habitudes, à changer de paradigme, à contribuer à ce que nos collaborateurs renforcent leurs liens et leur sentiment d’appartenance à une même entreprise : la MFCA-SSAM.

Un nouvel esprit d’entreprise est maintenant partagé, conforté par la mise en place de démarches qualité certifiantes, dans laquelle il faudra poursuivre avec les certifications AFNOR et HAS durant les années qui viennent. La MFCA SSAM est enfin reconnue comme un employeur Responsable, Social, soucieux des impacts qu’ont ses activités sur l’environnement. Nous travaillons chaque jour à l’équilibre vie professionnelle et personnelle de nos collaborateurs, à leur qualité de vie au travail, affirmée, au service des patients, des clients, des adhérents.

Nous ne pourrons poursuivre dans ces objectifs et continuer sur cette route que tous ensemble et ce n’est qu’ensemble que nous réussirons à les atteindre, voire à les dépasser.

Tous ensembles ! Mutualistes, militants, élus au Conseil d’Administration, patients, clients, collaborateurs et dirigeants opérationnels !

Si nous poursuivons dans cet esprit d’unité et de confiance nous y arriverons.»

admin